Foutaise ! Si ce n’est pour se rassurer le lendemain du jour où Greg nous annonce que le problème ne vient pas de nous mais de lui, une autre « belle phrase » du même acabit que celle de l’amour à tous les coins de rues !

Mais de quelle rue on parle exactement? J’ai beau demander à Siri de m’indiquer l’itinéraire en destination de mon futur prince charmant, cet ignare m’envoie vers une impasse ! Quelle rue traverse une impasse ? Quel « nom  » faut il taper sur google map pour trouver cet angle ou croiser ce FAMEUX « amour » ? Et pire, quand j’ai le sentiment de l’avoir trouvé, BIM! Un feu rouge voire une interdiction de stationner… Circulez mademoiselle, y’a rien à « prendre » !

Des rues, c’est pas ce qu’il manque, j’habiterais dans un chalet planté sur une vallée enneigée toute l’année, je dis pas, mais là, j’habite PARIS , avec tous ses boulevards, ses avenues qui se croisent, se recroisent et se décroisent, il est où l’angle « magique » ??? Je me ballade, à vélo, à pied, parfois même je cours, mais je ne le croise pas! LUI ! Oh ! non… je viens de réaliser en vous parlant que… oh non… je dois l’admettre, je marche, mais je ne regarde pas « vraiment »… je croise des gens, qui pédalent, qui marchent, qui courent aussi parfois, mais on ne se regarde pas, on observe nos pieds, nos téléphones, s’il y a un sourire c’est sûrement parce qu’il est fou ou va nous demander quelque chose… En fait, elle est là LA rue, elle est dans l’ouverture au monde extérieur, dans l’observation de ceux et ce qui nous entourent … Il est là le coin, tout prêt d’ici, à l’angle de la rue « je m’ouvre aux autres », et je souris /// tout simplement… Siri, t’es pas si futé que ça, t’aurais pu me le dire quand je te regardais sur mon écran ce matin, en marchant…

* Tous les lundis, Cécile Gohel nous raconte les aventures de Lucie…Lucie a 35 ans, bientôt 36, elle vit à Paris, elle n’a pas de mec, enfin plus de mecs, mais elle a découvert il y a peu de temps le plaisir solo. Elle aime danser, elle ne boit pas souvent d’alcool, elle a essayé la coke, pour voir, et déjà fait l’amour à plusieurs, pour voir aussi … Elle a beaucoup de principes, un sale caractère, de la répartie, elle aime faire rire les autres et les provoquer parfois… Elle critique souvent, probablement pour se rassurer quand sa vie lui semble merdique. Elle aimerait avoir un enfant, pour lui dire qu’elle l’aime, et que la vie est belle, malgré tout… Pour résumer, Lucie est une femme en 2016, comme plein d’autres….

Pour découvrir toutes les aventures de Lucie, cliquez ici