Nathalie Cougny est  écrivain, poète, auteur et artiste peintre. Mais là, ce n’est pas du tout le sujet. Ce qui nous intéresse,  ce sont les aveux de la dame après 4 années passées à surfer comme une dingue sur les sites de rencontre, et notamment sur  je-veux-te-rencontrer.com ;  quatre ans, vous imaginez ? Elle a croisé des fous, des beaux gosses, des cocus, des pervers, des princes charmants, des bad boys, des agneaux.. Et comment est-elle sortie de cette aventure « love connected » ?

Sex&Love.com est l’adaptation d’un One Woman Show en livre, sorti en librairie ce mois-ci. Ca se lit comme un magazine et ça en dit long sur notre société connectée. Une aventure à découvrir dans laquelle beaucoup se reconnaîtrons 🙂

« Oui, je dis « nous » car j’ai fait partie de ce 1 célibataire sur 5 prêt à tout essayer pour ne pas finir seul avec lui-même ».

Dès la première page, Nathalie Cougny donne le « LA ». Ce bouquin qui se lit d’une traîte, n’est ni tout à fait une fiction, ni tout à fait un roman. On lui pose alors la question : « Vous avez un « profil » très sérieux, qu’est-ce qui vous amusait dans l’idée d’écrire un roman que l’on peut qualifier, sans jugement négatif, de « girly » ? ». Elle répond :

« On renvoie parfois une image qui n’est pas forcément la réalité, car dans la vie j’ai pas mal d’humour (sourire), mais il est vrai que je travaille aussi sur des sujets très sérieux. A travers ce livre je parle de mon expérience personnelle, car à la suite de mon divorce je me suis inscrite sur un site de rencontre dans l’optique de refaire ma vie. Puis, au fil des semaines, je me suis vite aperçue que de nombreux hommes étaient seulement là pour une simple aventure. »

Le ton est ici direct, elle nous tutoie à la façon d’une bonne copine, et sous couvert de parler d’un sujet très léger, celui de la rencontre amoureuse digitale, elle livre des infos sociologiques et psychologiques pertinentes. Le livre est ponctué de statistiques, comme le glaçant « 51% de parisiens » sont célibataires ! Sex&Love.com offre une galerie de portraits tous plus fous les uns que les autres. Le marié, le moche, le monsieur-parfait-qui-cache-forcément-quelque-chose…

Elle ajoute :

 J’étais sans doute un peu naïve (mais depuis beaucoup moins) même si j’ai rencontré aussi quelques hommes très bien. Je me suis “prise” au jeu finalement de la rencontre, un moment magique qui vous fait vivre beaucoup d’émotions, qui fait vibrer votre quotidien.. mais qui peut aussi être un véritable piège ! C’est précisément ce que je décris, le piège !.. Le piège de vouloir toujours mieux, celui d’un idéal qui n’existe pas, et donc de rencontrer sans cesse de nouvelles personnes en attendant le prince charmant. Je me suis aperçue que beaucoup d’hommes mentaient sur leur photo, leur âge et même leurs envies, jusqu’à user de stratèges pour finalement parvenir à leur unique but ; un rapport sexuel, le coup d’un soir !

Ce que démontre et ose dire Nathalie Cougny c’est que les sites de rencontre ne vendent que du rêve et sont bien loin de leur promesse d’AMOUR…

« Je te rappelle quand même que les sites de rencontre sont les plus gros annuaires interplanétaires de baise organisée, donc sois plutôt ouverte d’esprit dès le début. » (p.29)
 J’ai eu envie d’écrire un livre, puis un spectacle, pour montrer cette face “cachée” des sites de façon assez franche, car finalement, selon les statistiques, la majorité des gens sont là pour une aventure sans lendemain. Donc il faut aussi être conscient de ça. Bien sûr, c’est ma vision en tant que femme et je sais que certaines n’osent pas franchir le pas, c’est un moyen comme un autre, mais il faut savoir certains trucs avant de se lancer je pense (sourire).

Alors on rit, beaucoup face à ses déconvenues souvent sans lendemain et même sans « actuel ».  Elle décrit à la perfection les mécanismes de drague quasiment professionnels. Le rire se fait sombre, ce qu’elle assume complètement :

Oui, j’ai voulu en faire une comédie pour dédramatiser un certain “désespoir” et l’engrenage dans lequel vous entrez sans pouvoir en sortir facilement, car tout est fait pour que vous soyez connectés en permanence.

Sex&Love.com reste avant tout une comédie corrosive, drôle et ne démotivera pas pour autant aucun d’entre vous à tenter l’aventure des rencontres digitales, à la recherche d’une nuit,  ou qui sait, peut-être du grand amour !

 Nathalie Cougny, Sex&Love.com, Sudarènes éditions, 2 juin 2016, 12 €