182432544

Cet été, lors d’une soirée entre amis, nous échangions sur les scènes de films qui nous ont marquées ! Tu sais, ces moments où un film te transporte…Où tu te mets à vibrer, à pleurer, à rire, où tu as peur, tellement peur… Où le film devient la vie, la tienne !

Ces scènes qui te touchent et qui resteront gravées dans ta mémoire et dans ton cœur..
Et bien on s’est dit qu’on pourrait en réunir certaines et les partager avec vous – juste comme ça, pour le plaisir !

Et chez HAPPYLOVERS, ça parle d’amour, forcément !…

C’est là qu’intervient le talent d’Isabelle*, qui ne s’est pas contentée de mettre bout à bout les scènes mais qui a choisi de raconter une vraie histoire d’amour, de ses débuts à sa fin, de ses difficultés et de ses bonheurs simples.

« La vie ne vaut d’être vécue sans amour »…
Alors, tiens, prends ça dans ton cœur !

*Merci à notre réalisatrice préférée, Isabelle Laurent d’avoir exaucé notre souhait et bien au delà ….

Un grand merci aussi à Adrian Ström de nous avoir inspiré cette histoire et de nous avoir permis de sublimer ce montage avec sa musique « Pensée sur l’Amour« .

 

Titres des films (par ordre d’apparition) :
Bufallo’ 66 de Vincent Gallo (1998) / Le parfum d’Yvonne de Patrice Leconte (1994) / La Piscine de Jacques Deray (1969) / César et Rosalie de Claude Sautet (1972) / Plein soleil de René Clément (1960) / Two lovers de James Gray (2008) / Week-end d’Andrew Haigh (2012) / 5 x 2 de François Ozon (2004) / Equals de Drake Doremus (2015) / Blind d’Eskil Vogt (2014) / Vivre sa vie de Jean-Luc Godard (1962) / Le Mépris de Jean-Luc Godard (1963) / Les choses de la vie de Claude Sautet (1970) / L’homme qui aimait les femmes de François Truffaut (1977) / Vue sur mer d’Angelina Jolie Pitt (2015) / Love de Gaspar Noé (2015) / To the Wonder de Terrence Malick (2012) / A single man de Tom Ford (2009) / La belle saison de Catherine Corsini (2015) / Laurence Anyways de Xavier Dolan (2012) / Les Amours imaginaires de Xavier Dolan (2010) / Les Amants du Pont-Neuf de Leos Carax (1991) / Knight of cups de Terrence Malick (2015) / Nymphomaniac de Lars Von Trier (2013) / L’Amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder (2011) / Le dernier Tango à Paris de Bernardo Bertolucci (1972) / In the Mood for love de Wong Kar-Wai (2000) / Un homme et une femme de Claude Lelouch (1966) / Mulholland Drive de David Lynch (2001) / The Notebook de Nick Cassavetes (2004) / Carnage de Roman Polanski (2011) / Breakfast at Tiffany’s de Blake Edwards (1961) / La guerre est déclarée de Valérie Donzelli (2010) / Mon Roi de Maiwenn (2015) / Jules et Jim de François Truffaut (1962) / Falling in Love d’Ulu Grosbard (1984) / Before sunrise de Richard Linklater (1995) / La Balade sauvage de Terrence Malick (1973) / Damage de Louis Malle (1992) / The Gay Divorcee de Mark Sandrich (1934) / Le Masque de Zorro de Martin Campbell (1998) / La Porte du Paradis de Michael Cimino (1980) / Hungry hearts de Saverio Constanzo (2015) / Silver de Philip Noyce (1993) / Amour de Michael Haneke (2012)