Il était temps. Temps que ça cesse. Jeudi 21 janvier 2016, dans le cadre de la loi sur le numérique, les députés ont voté un amendement stipulant que tout acte de « revenge porn » sera passible de 2 ans de prison et de 60 000 euros d’amende. Ça fait cher la boulette.

Malgré ce que l’on pourrait croire, il n’y a pas que Paris Hilton, K. Kardashian ou Jennifer Lawrence qui sont victimes de cette facétie si pauvre, si pauvre en goût. Non, tous les jours des filles, des garçons sont victimes des névroses mal traitées, de celui ou celle dont ils partageaient autrefois le lit. Tous les jours des filles, des garçons voient des morceaux d’eux-mêmes dévoilés sur la toile, alimenter les fantasmes de pauvres âmes esseulées, à l’amour propre en berne.

Mais Attention mesdames et messieurs ! Le gouvernement français sait parfois bien faire les choses. Le pavé tant attendu a finalement été jeté dans cette mare de désaxés et nous avons rejoint les Etats-Unis, la Grande Bretagne et les Pays-Bas, en légiférant sur cet acte pathétique (au sens propre du terme), et criminel (aussi, et heureusement, au sens propre du terme,), après des années de vide juridique.

Alors, par fairplay, j’ai pensé adresser un petit mémo, une petite missive à ceux qui envisageraient de se compromettre pour l’éternité.

Les pauvres, il faut bien que quelqu’un leur dise..

… Lire la suite

LETTRE OUVERTE A MON EX  « Tu risques de le payer cher » !