Tu es au théâtre, un peu blasée ce soir-là, tu t’es faite plantée par ta meilleure copine et tu es seule. Là il arrive, il s’assoit à côté de toi avec le carton plein : dandy/trentenaire/craquant.  Tu oses lui sourire et pour mieux le séduire, tu évites le numéro de téléphone bateau griffonné sur la feuille de salle. Tu lui tends une carte. Une carte ? Attends, j’ai testé,  je te raconte !
Coup2coeur.net, c’est l’idée d’une amoureuse, Sandrine Thirion. Une galérienne, une vraie, qui a dû changer de vie par nécessité et qui a souvent trouvé le temps long face à des mecs mythos dont la photo de profil avait été photoshopée gravement.

Coup2coeur c’est le B to B 3.0 de la rencontre fortuite dans un bar. L’idée est de vous inscrire sur le site, et pour une somme modique, en ce moment, l’offre d’abonnement est à 1 euro, vous recevez à domicile un pack de 15 cartes valables trois mois, ou de 30 pour six mois.  Ces cartes sont comme les flèches de Cupidon en version moins Disney, vous les dégainez quand vous le sentez, quand le love at first sight vous semble là. L’idée ajoute une belle dose de jeu et de curiosité à la rencontre. Sandrine le dit «  les hommes ne peuvent être que flattés à la réception d’une carte, venant d’une jeune femme ». Elle dit regretter « le fast food de la rencontre », elle se décrit comme une « romantique » dont la baseline est « j’ai envie que les gens trouvent l’amour ».
L’idée est vraiment sympa, et elle enchantera ceux qui sont friands de chasses aux trésors en tous genres. Ici, le trésor s’annonce magique ! On peut emmener les cartes partout dans le monde et elles se glissent easy dans une micro pochette de soirée.
Il fallait y penser,  car coup2coeur est à contre-courant des applications de drague. D’ailleurs, ll est fortement conseillé de se connecter posé devant un ordi fixe.  C’est un relais de réalité qui part de la vraie vie, passe furtivement par le numérique, pour retourner dans le réel. Le site est très sécurisé, une fois que votre targuet a reçu et activé son code inscrit sur sa carte, il peut discuter avec vous. Vous n’irez plus jamais seule au théâtre.
Je vous laisse, j’ai rendez-vous avec mon élégant dandy croisé la semaine dernière au spectacle…